samedi 26 novembre 2011

De l'inspiration grenobloise (pour en finir une bonne fois pour toutes avec les titres "tocquevilliens")

Chers lecteurs,

 Avant tout, je vous dois bien milles excuses pour ce petit interlude (délaissement) de sept mois... J'ai pu rompre ce "silence artistique" grâce aux soins intensifs apportés par l'équipe d'un nouveau journal dans mon école, le cheveu sur la langue, m'ayant chargé d'illustrer trois articles résolument politiques, et satiriques parfois...

 En vous promettant de joindre rapidement les supports scripturaux de ces dessins... De manière délibérée, mon choix se tourne vers un classement de ces dessins par ordre d'orientations politiques (sens des aiguilles d'une montre, classique). Libre à vous par la suite de m'indiquer vos suggestions de modifications de cet ordre, with pleasure!

Illustration du dilemme insupportable qui est de choisir un camp lorsque l'on parle du libéralisme. L'article, lui, explicite les moyens pratiques (et théoriques...) afin d'éviter de passer pour un con lors d'une discussion sur ce thème:


 Secondo, il est évident que la candidature de Nicolas Sarkozy n'étant pas, en l'état, prononcée, notre esprit d'Homo sociologicus electoralo-primitifo-rationnel (petit hommage à une personne que je ne citerai pas) peut envisager de se laisser aller à quelques hypothèses alléchantes.

  Il en est ainsi de la présence de l'un des sportifs préférés des français, David Douillet, qui envisagerait donc sa candidature qui semble intéressante et porteuse pour la recherche de ses slogans:


 Pour en finir sur cette échelle alliant orientation politique et dessin, voici une petite interprétation du combat idéologique opposant les traditionnelles gauche et droite. L'article s'étant à l'origine focalisé sur les valeurs de gauche dans les faits actuellement:


Voilà de quoi vous rassasier pour sept nouveaux mois de famine! Si les moyens s'offrent à moi, je tenterai de contrecarrer celle-ci.

A bientôt dans mes humeurs paisibles,... (je vous laisse compléter)!

-rob-