lundi 25 avril 2011

De mes humeurs paisibles à tragiques:

 Chers lecteurs, je ne peux vous promettre ce soir mes traditionnelles humeurs paisibles,  

 Toutefois, vous pouvez découvrir en totale décontraction une de mes humeurs funestes en tant que dessinateur. Celle-ci vient d'ailleurs en "supplément" de mes notes:

Cliquez sur le dessin pour en découvrir davantage

 Mes bons amis, 

 Vous pourrez désormais retrouver mes dessins d'actualité sur le site  du contre-journal, le journal qui "n'est pas un journal sérieux" selon Magritte.

A bientôt, ô bel éphèbe se perdant dans mes humeurs paisibles et tragiques.
-rob-