samedi 26 novembre 2011

De l'inspiration grenobloise (pour en finir une bonne fois pour toutes avec les titres "tocquevilliens")

Chers lecteurs,

 Avant tout, je vous dois bien milles excuses pour ce petit interlude (délaissement) de sept mois... J'ai pu rompre ce "silence artistique" grâce aux soins intensifs apportés par l'équipe d'un nouveau journal dans mon école, le cheveu sur la langue, m'ayant chargé d'illustrer trois articles résolument politiques, et satiriques parfois...

 En vous promettant de joindre rapidement les supports scripturaux de ces dessins... De manière délibérée, mon choix se tourne vers un classement de ces dessins par ordre d'orientations politiques (sens des aiguilles d'une montre, classique). Libre à vous par la suite de m'indiquer vos suggestions de modifications de cet ordre, with pleasure!

Illustration du dilemme insupportable qui est de choisir un camp lorsque l'on parle du libéralisme. L'article, lui, explicite les moyens pratiques (et théoriques...) afin d'éviter de passer pour un con lors d'une discussion sur ce thème:


 Secondo, il est évident que la candidature de Nicolas Sarkozy n'étant pas, en l'état, prononcée, notre esprit d'Homo sociologicus electoralo-primitifo-rationnel (petit hommage à une personne que je ne citerai pas) peut envisager de se laisser aller à quelques hypothèses alléchantes.

  Il en est ainsi de la présence de l'un des sportifs préférés des français, David Douillet, qui envisagerait donc sa candidature qui semble intéressante et porteuse pour la recherche de ses slogans:


 Pour en finir sur cette échelle alliant orientation politique et dessin, voici une petite interprétation du combat idéologique opposant les traditionnelles gauche et droite. L'article s'étant à l'origine focalisé sur les valeurs de gauche dans les faits actuellement:


Voilà de quoi vous rassasier pour sept nouveaux mois de famine! Si les moyens s'offrent à moi, je tenterai de contrecarrer celle-ci.

A bientôt dans mes humeurs paisibles,... (je vous laisse compléter)!

-rob-

lundi 25 avril 2011

De mes humeurs paisibles à tragiques:

 Chers lecteurs, je ne peux vous promettre ce soir mes traditionnelles humeurs paisibles,  

 Toutefois, vous pouvez découvrir en totale décontraction une de mes humeurs funestes en tant que dessinateur. Celle-ci vient d'ailleurs en "supplément" de mes notes:

Cliquez sur le dessin pour en découvrir davantage

 Mes bons amis, 

 Vous pourrez désormais retrouver mes dessins d'actualité sur le site  du contre-journal, le journal qui "n'est pas un journal sérieux" selon Magritte.

A bientôt, ô bel éphèbe se perdant dans mes humeurs paisibles et tragiques.
-rob-


samedi 19 février 2011

Mes notes épisode 4: "Le retour du Samedi"

Chers lecteurs de mes humeurs paisibles

 Nous abordons enfin, et avec un "ouf!" de soulagement considérable, la seconde trilogie de mes notes. 
Ces trilogies sont, selon moi, comparables en termes de qualité et de richesse du synopsis à celles de G. Lucas sous la douce et inconnue appellation  "Star Wars".

Bien entendu, si je m'avance autant, je le fais modestement et avec un certain recul:















 * Ci-dessous, l'explication du "Comment du Pourquoi?" Norbert n'a que six cheveux:







Information importante pour tous les BONS lecteurs de bandes dessinées qui se respectent:

J.C. Denis et C. Berberian dédicaceront leurs derniers albums à La Parenthèse ce Samedi 19 février entre 15h et 18h. Ce sont respectivement les albums Tous à Matha (tome 2) et Jukebox.

La librairie spécialisée en Bandes Dessinées, La Parenthèse, se trouve 19 Cour des Arts (accessible par le passage des dominicains au 42 rue des Dominicains ou par la rue Saint Dizier au 21 bis rue Saint-Dizier) à Nancy.

-rob-

mardi 8 février 2011

Bonjour à tous mes BONS et fidèles lecteurs:

Tout d'abord, je ne peux me contenter de vous conter mes humeurs paisibles sans compter sur vous pour cette année MMXI... Donc je vous souhaite à tous, chers lecteurs, une année faste et studieuse non fastidieuse.

Pour le syndicat éclair et conservateur s'opposant radicalement à l'entrée dans cette nouvelle année, l'échec est total... En effet, votre slogan "NON à 2011...OUI à 2010!" n'a pu obtenir les outils nécessaires et indispensables qui vous auraient permis de mener vos revendications à terme. 
Le temps, faisant marche seule de manière très égoïste et hypocrite, s'achemine doucement mais sûrement vers 2012. Cependant, moi, petit blogueur de Province, m'engage à vous soutenir en publiant régulièrement et modestement, mes humeurs paisibles en les espérant hermétiques au temps.

Avis aux amateurs d'alimentation rapide qui préfèrerait manger local:
 Voici l'article que j'ai rédigé conjointement pour le numéro 2 du journal étudiant nancéen, le Nouveau Jour J.
Ayant décidé de faire du lobbying pour les sujets me concernant à part entière, voici le résultat:


















  


D'un point de vue personnel, je suis actuellement au stade 13.7 de la cure de désintoxication à la malbouffe made in U.S.A. DUKAN.

Appréciez mon humeur plus ou moins paisible sur le dessin accompagnant cet article:

Vous pouvez faire parvenir votre opinion sur les fast-food ici ou .

Il est quand même plus souhaitable que j'avertisse le petit groupe de prétentieux et d'impertinents qui s'amuserait à caractériser "d'envahisseurs" ces doux éphèbes que sont les hamburgers.
A l'heure où, l'opinion publique, sous l'impulsion de précurseurs tels que "Les Inconnus" a une toute autre idée de ces "envahisseurs", votre position est totalement obsolète et dénuée de sens!

Retrouvez-moi dans le Nouveau Jour J du mois de Février à paraître prochainement dans les points universitaires de Nancy (ou bien en format PDF sur le site du journal).

Bon retour du fin fond de mes humeurs paisibles.

-rob-